Le Nouveau Testament

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


Traduction par Edmond Stapfer, édition de 1889, libre de droits.

n°62 / Première épître de Jean 1 :

1Ce qui existait dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché, quant à la Parole de la vie2— (car la vie s’est manifestée, et nous l’avons vue, nous l’attestons, et nous vous annonçons cette vie éternelle qui était auprès du Père et s’est manifestée à nous),3ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons pour que, vous aussi, vous soyez en communion avec nous ; et notre communion à nous est avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ,4et nous vous écrivons ceci pour que notre joie soit complète.

5Voici le message que nous avons appris de lui et que nous vous annonçons : Dieu est lumière, et il n’y a point de ténèbres en lui.6Si nous nous disons en communion avec lui et que nous marchions dans les ténèbres, nous mentons, et nous ne pratiquons pas la vérité.7Si, au contraire, nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes en communion les uns avec les autres, et le sang de Jésus son fils nous purifie de tout péché.8Si nous nous disons sans péché, nous nous trompons nous-mêmes, et la vérité n’est pas en nous.9Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous pardonner ces péchés et nous purifier de toute iniquité.10Si nous disons que nous n’avons pas péché, nous faisons de lui un menteur, et sa parole n’est pas en nous.