Le Nouveau Testament

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


Traduction par Edmond Stapfer, édition de 1889, libre de droits.

n°58 / Épître aux Hébreux 1 :

1C’est à plusieurs reprises et de plusieurs manières que Dieu a autrefois parlé à nos pères par les prophètes ; et, de nos jours, qui sont les derniers,2il nous a parlé, à nous, par un Fils, qu’il a fait héritier de toutes choses et par lequel il a aussi créé le monde.3Étant un reflet de sa gloire et une empreinte de son essence, soutenant toutes choses par sa puissante parole, ce Fils a accompli l’œuvre de la purification des péchés et « ... s’est assis à la droite... » de la majesté divine dans les régions célestes,4devenu d’autant supérieur aux anges que le nom dont il a hérité est plus éminent que le leur.5Auquel des anges, en effet, Dieu a-t-il jamais dit : « ...... Tu es mon Fils ; Je t’ai engendré aujourd’hui », et ailleurs : « Je serai son Père, et il sera mon Fils. »6Et lorsque, dans un autre passage, il introduit le premier-né dans le monde, il dit : « Que tous les anges de Dieu l’adorent. »7Quant aux anges, il en dit ceci « ... Celui qui fait de ses anges des esprits Et de ses serviteurs une flamme de feu... »8Il dit, au contraire, du Fils : « Ton trône, Dieu, est éternel. Le sceptre de ta royauté est un sceptre de droiture.9Tu as aimé la justice et tu as haï l’iniquité. Voilà pourquoi, Dieu, ton Dieu t’a oint D’une huile de réjouissance, de préférence à tes égaux. »10Et ensuite : « C’est toi, Seigneur, qui, au commencement, as fondé la terre Et les cieux sont l’œuvre de tes mains.11Ils périront, toi tu restes. Ils vieilliront tous comme un manteau,12Tu les plieras comme une couverture, comme un manteau, et ils se transformeront, Mais toi tu restes le même Et tes années ne finiront pas. »13Auquel des anges Dieu a-t-il jamais dit : « Assieds-toi à ma droite Jusqu’à ce que j’aie mis tes ennemis sous tes pieds comme un marchepied ? »14Les anges ne sont-ils pas tous des esprits subalternes, employés au service de Dieu, pour ceux qui doivent hériter du salut ?