Le Nouveau Testament

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


Traduction par Edmond Stapfer, édition de 1889, libre de droits.

n°49 / Épître aux Éphésiens 5 :

1Devenez donc imitateurs de Dieu, comme des enfants bien-aimés ;2et appliquez-vous à l’amour à l’exemple du Christ qui vous a aimés et qui s’est lui-même livré pour nous « offrande et sacrifice, parfum d’une odeur agréable à Dieu ».3Que ni la débauche, ni une impureté quelconque, ni l’avarice ne soient même nommées parmi vous, comme il convient à des fidèles.4Point de paroles indécentes, point de niaiseries, point de plaisanteries, ce n’est pas convenable. Prononcez plutôt des actions de grâces.5Vous savez, en effet, vous reconnaissez que ni débauché, ni impur, ni avare (l’avare est un idolâtre), ne possèdent d’héritage dans le Royaume du Christ et de Dieu.6Que personne ne vous trompe par de vaines paroles : c’est bien à cause de ces vices que la colère de Dieu frappe les hommes rebelles.7N’ayez donc rien de commun avec eux.8Car autrefois vous étiez ténèbres, aujourd’hui vous êtes lumière dans le Seigneur. Vivez comme des enfants de lumière.9(Le fruit de la lumière c’est tout ce qui est bonté, justice, vérité.)10Examinez ce qui est agréable au Seigneur,11ne vous associez pas aux œuvres stériles des ténèbres ; faites mieux : condamnez-les ouvertement.12Ce que les païens font en secret, on a honte même de le dire.13Mais tout ce que l’on condamne ouvertement est dévoilé, mis en pleine lumière, car tout ce qu’on dévoile, on le met en pleine lumière.14C’est pour cela qu’il dit : « Réveille-toi, toi qui dors, relève-toi d’entre les morts, et le Christ t’éclairera. »15Veillez donc avec le plus grand soin sur votre conduite ; n’agissez pas en insensés, mais en hommes sages,16profitant des occasions, car les temps sont mauvais.17Ainsi ne devenez pas déraisonnables, et comprenez ce que veut le Seigneur.18« Ne vous enivrez »..... pas le vin mène à l’intempérance ; soyez au contraire remplis de l’Esprit.19Parlez-vous en psaumes, en hymnes, en chants spirituels, chantez et psalmodiez du fond du cœur au Seigneur.20Rendez toujours grâces de tout au nom de notre Seigneur Jésus-Christ à Dieu notre Père.21Soumettez-vous les uns aux autres dans la crainte de Christ.,

22Que les femmes soient soumises, chacune à son mari, comme au Seigneur.23Car le mari est le chef de la femme, comme le Christ est le chef de l’Église, lui, le Sauveur du corps ;24de même que l’Église est soumise au Christ, de même les femmes doivent se soumettre en tout à leurs maris.25Vous, maris, aimez vos femmes, comme le Christ a aimé l’Église et s’est lui-même livré pour elle,26pour la sanctifier par sa parole après l’avoir purifiée et lavée dans l’eau,27afin de faire paraître à ses yeux cette Église, brillante de beauté, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et sans défaut.28De même aussi, les maris doivent aimer leurs femmes, car elles font partie d’eux-mêmes, et celui qui aime sa femme s’aime lui-même.29Personne ne se met à haïr son corps ; on le nourrit au contraire ; on en prend soin, et c’est ainsi que le Christ en use envers l’Église,30envers nous qui sommes les membres de son corps.31« A cause de cela l’homme laissera son père et sa mère et s’attachera à sa femme, et ils seront deux dans une chair. »32Ce passage est bien mystérieux ; moi, je l’explique en l’appliquant à Christ et à l’Église.33En tout cas, chacun parmi vous doit aimer sa femme comme soi-même, et la femme doit respecter son mari.