Le Nouveau Testament

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


Traduction par Edmond Stapfer, édition de 1889, libre de droits.

n°49 / Épître aux Éphésiens 2 :

1Vous aussi, vous étiez morts par les fautes, par les péchés2auxquels vous vous êtes autrefois livrés sous l’influence de notre siècle mondain, sous l’influence de celui qui commande aux puissances qui sont dans l’air, je parle de cet Esprit qui agit aujourd’hui dans les hommes rebelles.3Oui, nous tous, nous cédions autrefois à nos passions charnelles, nous obéissions à tous les caprices de la chair et des sens, et nous étions naturellement enfants de colère comme les autres hommes.4Mais Dieu, dans la richesse de sa miséricorde et au nom du grand amour dont il nous aimait,5nous a fait revivre avec le Christ, nous que nos fautes avaient déjà fait mourir (c’est par grâce que vous êtes sauvés) ;6il nous a ressuscités, et nous a assigné une place dans les cieux par Jésus-Christ.7Ainsi montre-t-il à tous les âges à venir l’extraordinaire richesse de sa grâce, par la bonté qu’il a eue pour nous en Jésus-Christ ;8car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, au moyen de la foi ; et cela ne vient pas de vous, c’est un don de Dieu.9Ce n’est pas l’effet de vos œuvres, et personne n’a à s’en glorifier ;10car nous sommes son ouvrage ; nous avons été créés en Jésus-Christ pour faire de bonnes œuvres, et Dieu nous a rendus d’avance capables de les pratiquer.

11Souvenez-vous donc qu’autrefois, vous, païens de naissance, ceux qui s’appelaient les circoncis, parce qu’ils l’étaient de main d’homme dans leur corps, vous appelaient les incirconcis ;12souvenez-vous, dis-je, que vous étiez alors sans Christ, privés du droit de cité en Israël, étrangers aux alliances et aux promesses, n’ayant ni espérance ni Dieu dans le monde.13Maintenant, au contraire, étant en Jésus-Christ, vous qui étiez autrefois éloignés, vous vous êtes rapprochés par le sang du Christ.14Car c’est lui qui est notre paix ; il a réuni les deux peuples, il a abattu le mur de séparation, il a fait disparaître leur inimitié15en anéantissant par sa mort, la Loi, les ordonnances, les commandements ; de la sorte il a formé en lui-même, avec les deux hommes, un seul homme nouveau, il a fait, la paix,16et, tous deux, réunis en un seul corps, il les a réconciliés avec Dieu par la croix, sur laquelle il fit mourir en sa personne leur inimitié.17Il est venu vous annoncer « La paix » à vous « qui étiez au loin comme à ceux qui étaient près ».18Car, grâce à lui, nous pouvons avoir, tous les deux, accès auprès du Père dans un même Esprit.19Vous n’êtes donc plus ni étrangers, ni intrus, vous êtes concitoyens des saints et membres de la famille de Dieu ;20vous avez été édifiés sur le fondement posé par les apôtres qui sont aussi prophètes, fondement dont la pierre angulaire est Jésus-Christ.21L’édifice entier, solidement élevé sur elle, deviendra un saint temple dans le Seigneur ;22et c’est sur elle que vous aussi avez été élevés pour servir à Dieu d’habitation spirituelle.