La sainte Bible

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


Traduction par David Martin, édition de 1744, libre de droits.

n°40 / Évangile de Matthieu 11 :

1Et il arriva que quand Jésus eut achevé de donner ses ordres à ses douze Disciples, il partit de là pour aller enseigner et prêcher dans leurs villes.2Or Jean ayant ouï parler dans la prison des actions de Christ, envoya deux de ses Disciples pour lui dire :3Es-tu celui qui devait venir, ou si nous devons en attendre un autre ?4Et Jésus répondant, leur dit : allez, et rapportez à Jean les choses que vous entendez, et que vous voyez.5Les aveugles recouvrent la vue, les boiteux marchent, les lépreux sont nettoyés, les sourds entendent, les morts sont ressuscités, et l’Évangile est annoncé aux pauvres.6Mais bienheureux est celui qui n’aura point été scandalisé en moi.7Et comme ils s’en allaient, Jésus se mit à dire de Jean aux troupes : qu’êtes-vous allés voir au désert ? Un roseau agité du vent ?8Mais qu’êtes-vous allés voir ? Un homme vêtu de précieux vêtements ? Voici, ceux qui portent des habits précieux, sont dans les maisons des Rois.9Mais qu’êtes-vous allés voir ? Un Prophète ? oui, vous dis-je, et plus qu’un Prophète.10Car il est celui duquel il a été [ainsi] écrit : voici, j’envoie mon messager devant ta face, lequel préparera ton chemin devant toi.11En vérité, je vous dis, qu’entre ceux qui sont nés d’une femme, il n’en a été suscité aucun plus grand que Jean Baptiste ; toutefois celui qui est le moindre dans le Royaume des cieux, est plus grand que lui.12Or depuis les jours de Jean Baptiste jusques à maintenant, le Royaume des cieux est forcé, et les violents le ravissent.13Car tous les Prophètes et la Loi jusqu’à Jean ont prophétisé.14Et si vous voulez recevoir [mes paroles], c’est l’Elie qui devait venir.15Qui a des oreilles pour ouïr, qu’il entende.16Mais à qui comparerai-je cette génération ? Elle est semblable aux petits-enfants qui sont assis aux marchés, et qui crient à leurs compagnons,17Et leur disent : nous avons joué de la flûte, et vous n’avez point dansé ; nous vous avons chanté des airs lugubres, et vous ne vous êtes point lamentés.18Car Jean est venu ne mangeant ni ne buvant ; et ils disent : il a un démon.19Le Fils de l’homme est venu mangeant et buvant ; et ils disent : voilà un mangeur et un buveur, un ami des péagers et des gens de mauvaise vie ; mais la sagesse a été justifiée par ses enfants.20Alors il commença à reprocher aux villes où il avait fait beaucoup de miracles, qu’elles ne s’étaient point repenties, [en leur disant] :21Malheur à toi, Corazin ! Malheur à toi, Bethsaïda ! Car si les miracles qui ont été faits au milieu de vous, eussent été faits dans Tyr et dans Sidon, il y a longtemps qu’elles se seraient repenties avec le sac et la cendre.22C’est pourquoi je vous dis que Tyr et Sidon seront traitées moins rigoureusement que vous, au jour du jugement.23Et toi Capernaüm, qui as été élevée jusques au ciel, tu seras abaissée jusque dans l’enfer ; car si les miracles qui ont été faits au milieu de toi, eussent été faits dans Sodome, elle subsisterait encore.24C’est pourquoi je vous dis, que ceux de Sodome seront traités moins rigoureusement que toi, au jour du jugement.25En ce temps-là Jésus prenant la parole dit : je te célèbre, ô mon Père ! Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et que tu les as révélées aux petits-enfants.26Il est ainsi, ô mon Père ! parce que telle a été ta bonne volonté.27Toutes choses m’ont été accordées par mon Père ! Mais personne ne connaît le Fils, que le Père ; et personne ne connaît le Père que le Fils, et celui à qui le Fils l’aura voulu révéler.28Venez à moi vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous soulagerai.29Chargez mon joug sur vous, et apprenez de moi parce que je suis doux et humble de cœur ; et vous trouverez le repos de vos âmes.30Car mon joug est aisé, et mon fardeau est léger.