La sainte Bible

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


Traduction par David Martin, édition de 1744, libre de droits.

n°1 / Genèse 28 :

1Isaac donc appela Jacob, et le bénit, et lui commanda, en disant : Tu ne prendras point de femme d’entre les filles de Canaan.2Lève-toi ; va en Paddan-Aram, à la maison de Béthuel, père de ta mère, et prends-toi de là une femme des filles de Laban, frère de ta mère.3Et le [Dieu] Fort, Tout-Puissant te bénisse, et te fasse croître et multiplier, afin que tu deviennes une assemblée de peuples.4Et qu’il te donne la bénédiction d’Abraham, à toi et à la postérité avec toi, afin que tu obtiennes en héritage le pays où tu as été étranger, lequel Dieu a donné à Abraham.5Isaac donc fit partir Jacob, qui s’en alla en Paddan-Aram, vers Laban, fils de Béthuel Syrien, frère de Rébecca, mère de Jacob et d’Esaü.6Et Esaü vit qu’Isaac avait béni Jacob, et qu’il l’avait envoyé en Paddan-Aram, afin qu’il prît femme de ce pays-là pour lui, et qu’il lui avait commandé, quand il le bénissait, disant : Ne prends point de femme d’entre les filles de Canaan ;7Et que Jacob avait obéi à son père et à sa mère, et s’en était allé en Paddan-Aram.8C’est pourquoi Esaü voyant que les filles de Canaan déplaisaient à Isaac son père,9S’en alla vers Ismaël, et prit pour femme, outre ses [autres] femmes, Mahalath, fille d’Ismaël, fils d’Abraham, sœur de Nébajoth.10Jacob donc partit de Béer-Sébah, et s’en alla à Caran.11Et il se rencontra en un lieu où il passa la nuit, parce que le soleil était couché. Il prit donc des pierres de ce lieu-là, et en fit son chevet, et s’endormit en ce même lieu.12Et il songea ; et voici, une échelle dressée sur la terre, dont le bout touchait jusqu’aux cieux ; et voici, les Anges de Dieu montaient et descendaient par cette échelle.13Et voici, l’Éternel se tenait sur l’échelle, et il lui dit : Je suis l’Éternel, le Dieu d’Abraham ton père, et le Dieu d’Isaac ; je te donnerai et à ta postérité, la terre sur laquelle tu dors.14Et ta postérité sera comme la poussière de la terre, et tu t’étendras à l’Occident, à l’Orient, au Septentrion, et au Midi, et toutes les familles de la terre seront bénies en toi et en ta semence.15Et voici, je suis avec toi ; et je te garderai partout où tu iras ; et je te ramènerai en ce pays ; car je ne t’abandonnerai point que je n’aie fait ce que je t’ai dit.16Et quand Jacob fut réveillé de son sommeil, il dit : Certes ! L’Éternel est en ce lieu-ci, et je n’en savais rien.17Et il eut peur, et dit : Que ce lieu-ci est effrayant ! C’est ici la maison de Dieu, et c’est ici la porte des cieux.18Et Jacob se leva de bon matin, et prit la pierre dont il avait fait son chevet, et la dressa pour monument ; et versa de l’huile sur son sommet.19Et il appela le nom de ce lieu-là, Béthel : mais auparavant la ville s’appelait Luz.20Et Jacob fit un vœu, en disant : Si Dieu est avec moi, et s’il me garde dans le voyage que je fais, s’il me donne du pain à manger, et des habits pour me vêtir,21Et si je retourne en paix à la maison de mon père, certainement l’Éternel me sera Dieu.22Et cette pierre que j’ai dressée pour monument, sera la maison de Dieu ; et de tout ce que tu m’auras donné, je t’en donnerai entièrement la dîme.