La sainte Bible

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


Traduction par David Martin, édition de 1744, libre de droits.

n°1 / Genèse 26 :

1Or il y eut une famine au pays, outre la première famine qui avait été du temps d’Abraham ; et Isaac s’en alla vers Abimélec Roi des Philistins, à Guérar.2Car l’Éternel lui était apparu, et lui avait dit : Ne descends point en Egypte ; demeure au pays que je te dirai.3Demeure dans ce pays-là, et je serai avec toi, et je te bénirai ; car je te donnerai et à ta postérité tous ces pays-ci, et je ratifierai le serment que j’ai fait à ton père Abraham.4Je multiplierai ta postérité comme les étoiles des cieux ; et je donnerai ces pays-ci à ta postérité ; et toutes les nations de la terre seront bénies en ta semence.5Parce qu’Abraham a obéi à ma voix, et qu’il a gardé mon ordonnance, mes commandements, mes statuts, et mes lois.6Isaac donc demeura à Guérar.7Et quand les gens du lieu s’enquirent qui était sa femme, il répondit : C’est ma sœur ; car il craignait de dire : C’est ma femme ; de peur, [disait-il], qu’il n’arrive que les habitants du lieu ne me tuent à cause de Rébecca ; car elle est belle à voir.8Or il arriva après qu’il y eut passé quelques jours qu’Abimélec, Roi des Philistins, regardait par la fenêtre, et voici, il vit Isaac, qui se jouait avec Rébecca sa femme.9Alors Abimélec appela Isaac, et lui dit : Voici, c’est véritablement ta femme ; et comment as-tu dit : C’est ma sœur ? Et Isaac lui répondit : C’est parce que j’ai dit : Afin que peut-être je ne meure à cause d’elle.10Et Abimélec dit : Que nous as-tu fait ? Il s’en est peu fallu que quelqu’un du peuple n’ait couché avec ta femme, et que tu ne nous aies fait tomber dans le crime.11Abimélec donc fit une ordonnance à tout le peuple, en disant : Celui qui touchera cet homme, ou sa femme, sera certainement puni de mort.12Et Isaac sema en cette terre-là, et il recueillit cette année-là le centuple ; car l’Éternel le bénit.13Cet homme donc accrut, et allait toujours en augmentant, jusqu’à ce qu’il fût merveilleusement accru.14Et il eut du menu et du gros bétail, et un grand nombre de serviteurs ; et les Philistins lui portèrent envie :15Tellement qu’ils bouchèrent les puits que les serviteurs de son père avaient creusés du temps de son père Abraham, et les remplirent de terre.16Abimélec aussi dit à Isaac : Retire-toi d’avec nous ; car tu es devenu beaucoup plus puissant que nous.17Isaac donc partit de là, et alla camper dans la vallée de Guérar, et y demeura.18Et Isaac creusa encore les puits d’eau qu’on avait creusés du temps d’Abraham son père, lesquels les Philistins avaient bouchés après la mort d’Abraham, et les appela des mêmes noms dont son père les avait appelés.19Et les serviteurs d’Isaac creusèrent dans cette vallée, et y trouvèrent un puits d’eau vive.20Mais les bergers de Guérar eurent un démêlé avec les bergers d’Isaac, disant : L’eau est à nous. Et il appela le puits, Hések ; parce qu’ils avaient contesté avec lui.21Ensuite ils creusèrent un autre puits, pour lequel ils contestèrent aussi ; et il appela son nom, Sitnah.22Alors il se retira de là, et creusa un autre puits, pour lequel ils ne contestèrent point, et il le nomma Réhoboth, en disant : C’est parce que l’Éternel nous a maintenant mis au large, et que nous nous sommes agrandis dans ce pays.23Et de là il monta à Béer-Sébah.24Et l’Éternel lui apparut cette même nuit, et lui dit : Je suis le Dieu d’Abraham ton père, ne crains point ; car je [suis) avec toi, je te bénirai, et je multiplierai ta postérité à cause d’Abraham mon serviteur.25Et il bâtit là un autel, et invoqua le nom de l’Éternel, et il y dressa ses tentes ; et les serviteurs d’Isaac y creusèrent un puits.26Et Abimélec vint à lui de Guérar avec Ahuzat son ami, et Picol chef de son armée.27Mais Isaac leur dit : Pourquoi venez-vous vers moi, puisque vous me haïssez, et que vous m’avez renvoyé d’auprès de vous ?28Et ils répondirent : Nous avons vu clairement que l’Éternel est avec toi ; et nous avons dit : Qu’il y ait maintenant un serment avec exécration entre nous, [c’est-à-dire], entre nous et toi ; et traitons alliance avec toi.29Si tu nous fais du mal, comme nous ne t’avons point touché, et comme nous ne t’avons fait que du bien, et t’avons laissé aller en paix ; toi qui es maintenant béni de l’Éternel.30Alors il leur fit un festin, et ils mangèrent et burent.31Et ils se levèrent de bon matin, et jurèrent l’un à l’autre. Puis Isaac les renvoya, et ils s’en allèrent d’avec lui en paix.32Il arriva en ce même jour, que les serviteurs d’Isaac vinrent, et lui parlèrent touchant ce puits qu’ils avaient creusé, et lui dirent : Nous avons trouvé de l’eau.33Et il l’appela Sibah ; c’est pourquoi le nom de la ville a été Béer-Sébah jusqu’à aujourd’hui.34Or Esaü, âgé de quarante ans, prit pour femmes Judith, fille de Béeri Héthien, et Basmath fille d’Elon Héthien ;35Lesquelles furent en amertume d’esprit à Isaac et à Rébecca.