La sainte Bible

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


Traduction par David Martin, édition de 1744, libre de droits.

n°1 / Genèse 21 :

1Et l’Éternel visita Sara, comme il avait dit : et lui fit ainsi qu’il en avait parlé.2Sara donc conçut, et enfanta un fils à Abraham en sa vieillesse, au temps précis que Dieu lui avait dit.3Et Abraham appela le nom de son fils, qui lui était né, [et] que Sara lui avait enfanté, Isaac.4Et Abraham circoncit son fils Isaac âgé de huit jours, comme Dieu lui avait commandé.5Or Abraham était âgé de cent ans quand Isaac son fils lui naquit.6Et Sara dit : Dieu m’a donné de quoi rire ; tous ceux qui l’apprendront riront avec moi.7Elle dit aussi : Qui eût dit à Abraham que Sara allaiterait des enfants ? Car je lui ai enfanté un fils en sa vieillesse.8Et l’enfant crût, et fut sevré ; et Abraham fit un grand festin le jour qu’Isaac fut sevré.9Et Sara vit le fils d’Agar Egyptienne, qu’elle avait enfanté à Abraham, se moquer.10Et elle dit à Abraham : Chasse cette servante et son fils, car le fils de cette servante n’héritera point avec mon fils, avec Isaac.11Et cela déplut fort à Abraham, au sujet de son fils.12Mais Dieu dit à Abraham : N’aie point de chagrin au sujet de l’enfant, ni de ta servante ; dans toutes les choses que Sara te dira, acquiesce à sa parole ; car en Isaac te sera appelée semence.13Et toutefois je ferai aussi devenir le fils de la servante une nation, parce qu’il est ta semence.14Puis Abraham se leva de bon matin, et prit du pain et une bouteille d’eau, et il les donna à Agar, en les mettant sur son épaule. [Il lui donna] aussi l’enfant et la renvoya. Elle se mit en chemin, et fut errante au désert de Béer-Sébah.15Or quand l’eau de la bouteille eut manqué, elle jeta l’enfant sous un arbrisseau,16Et elle s’en alla environ à la portée d’une flèche, et s’assit vis-à-vis ; car elle dit : Que je ne voie point mourir l’enfant. S’étant donc assise vis-à-vis, elle éleva sa voix, et pleura.17Et Dieu entendit la voix de l’enfant, et l’Ange de Dieu appela des cieux Agar, et lui dit : Qu’as-tu, Agar ? Ne crains point, car Dieu a ouï la voix de l’enfant, [du lieu] où il est.18Lève-toi, lève l’enfant, et prends-le par la main ; car je le ferai devenir une grande nation.19Et Dieu lui ouvrit les yeux, et elle vit un puits d’eau, et, y étant allée, elle remplit d’eau la bouteille, et donna à boire à l’enfant.20Et Dieu fut avec l’enfant, qui devint grand, et demeura au désert ; et fut tireur d’arc.21Il demeura, dis-je, au désert de Paran ; et sa mère lui prit une femme du pays d’Egypte.22Et il arriva en ce temps-là qu’Abimélec, et Picol, chef de son armée, parla à Abraham, en disant : Dieu est avec toi en toutes les choses que tu fais.23Maintenant donc, jure-moi ici par [le nom de] Dieu que tu ne me mentiras point, ni à mes enfants, ni aux enfants de mes enfants, et que selon la faveur que je t’ai faite, tu agiras envers moi, et envers le pays auquel tu as demeuré comme étranger.24Et Abraham répondit : Je te le jurerai.25Mais Abraham se plaignit à Abimélec au sujet d’un puits d’eau, dont les serviteurs d’Abimélec s’étaient emparés par violence.26Et Abimélec dit : Je n’ai point su qui a fait cela, et aussi tu ne m’en as point averti, et je n’en ai point encore ouï parler jusqu’à ce jour.27Alors Abraham prit des brebis, et des bœufs, et les donna à Abimélec, et ils firent alliance ensemble.28Et Abraham mit à part sept jeunes brebis de son troupeau.29Et Abimélec dit à Abraham : Que veulent dire ces sept jeunes brebis que tu as mises à part ?30Et il répondit : C’est que tu prendras ces sept jeunes brebis de ma main, pour me servir de témoignage que j’ai creusé ce puits.31C’est pourquoi on appela ce lieu-là Béer-Sébah, car tous deux y jurèrent.32Ils traitèrent donc alliance en Béer-Sébah, puis Abimélec se leva avec Picol, chef de son armée, et ils s’en retournèrent au pays des Philistins.33Et [Abraham] planta un bois de chênes en Béer-Sébah, et invoqua là le nom de l’Éternel, le [Dieu] Fort d’éternité.34Et Abraham demeura comme étranger au pays des Philistins, durant un long temps.