L’Ancien Testament

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


Traduction par Henri-Auguste Perret-Gentil, édition de 1847-1861, libre de droits.

n°1 / La Genèse. 41 :

1Et au bout de deux ans Pharaon eut un songe, et voici, il se tenait près du Nil.2Et voilà que du Nil surgirent sept vaches de belle apparence et au corps bien nourri, et elles se mirent à brouter parmi les roseaux ;3et voilà que sept autres vaches surgirent après elles du fleuve, de chétive apparence et au corps maigre, et elles se mirent à côté des vaches qui étaient sur la rive du fleuve.4Et les vaches de chétive apparence et au corps maigre mangèrent les sept vaches de belle apparence et bien nourries. Puis Pharaon s’éveilla.5Et il se rendormit et fit un deuxième songe, et voici, sept épis croissaient sur une seule tige, bien fournis et beaux.6Et voilà que sept épis maigres et brûlés par le vent d’Est poussèrent après les premiers.7Et les épis maigres engloutirent les épis bien fournis et pleins. Puis Pharaon se réveilla, et voilà que c’était un songe.8Et le matin son esprit était agité, et il fit mander tous les hiérogrammates de l’Égypte et tous ses sages, et Pharaon leur raconta le songe qu’il avait eu ; mais aucun d’eux ne sut lui en donner l’interprétation.9Alors le grand échanson s’adressa à Pharaon en ces termes : Je me rappelle aujourd’hui mes manquements.10Pharaon s’était courroucé contre ses serviteurs, et m’avait incarcéré dans la maison du chef des satellites, moi et le grand panetier.11Et dans une même nuit nous eûmes l’un et l’autre un songe, et le songe que chacun de nous avait, était en rapport avec sa signification.12Et il y avait là avec nous un jeune Hébreu, esclave du chef des satellites, et nous lui racontâmes et il nous interpréta nos songes ; il nous donna à chacun une interprétation en rapport avec le songe qu’il avait eu.13Et il est arrivé que l’événement a correspondu à l’interprétation qu’il nous avait donnée : Pharaon me rétablit dans mon office et fit pendre le grand panetier.14Alors Pharaon fit mander Joseph, qu’on se hâta de tirer de la prison ; et il se rasa et changea d’habits et il se présenta devant Pharaon.15Et Pharaon dit à Joseph : J’ai fait un songe, et il n’y a personne pour l’interpréter ; et j’ai appris qu’ayant entendu le récit d’un songe tu l’interprètes.16Alors Joseph répondit à Pharaon et dit : Je n’y suis pour rien. C’est Dieu qui donnera une réponse favorable à Pharaon.17Et Pharaon dit à Joseph : Pendant que je songeais, voici, je me tenais sur le bord du Nil.18Et voilà que du fleuve surgirent sept vaches au corps bien nourri et de belle apparence, et elles se mirent à brouter parmi les roseaux.19Et voilà que sept autres vaches surgirent après elles, d’une très chétive et très grêle apparence et au corps maigre ; je n’en avais jamais vu de si chétives dans tout le pays d’Égypte.20Et les vaches maigres et chétives mangèrent les sept premières qui étaient bien nourries ;21et celles-ci passèrent dans leur panse, et l’on ne pouvait se douter qu’elles eussent passé dans leur panse ; et leur apparence était aussi chétive qu’auparavant. Alors je m’éveillai.22Et pendant le songe je regardais, et voici, sept épis croissaient sur une seule tige, pleins et beaux.23Et voilà que sept épis stériles, maigres, brûlés par le vent d’Est poussèrent après les premiers,24et les épis maigres engloutirent les sept beaux épis. Et c’est ce que j’ai raconté aux hiérogrammates, mais aucun n’a pu me donner d’explication.25Alors Joseph dit à Pharaon : C’est un songe unique qu’a eu Pharaon ; Dieu a indiqué à Pharaon ce qu’il veut faire.26Les sept belles vaches sont sept années, et les sept beaux épis sont sept années ; c’est un seul songe.27Et les sept vaches maigres et hideuses qui surgirent après les premières sont sept années, et les sept épis vides, brûlés par le vent d’Est, seront sept années de famine.28C’est le sens de ce que j’ai dit à Pharaon en ces termes : Dieu a montré à Pharaon ce qu’il veut faire.29Voici, sept années viennent de grande abondance pour tout le pays d’Égypte.30Et elles seront suivies de sept années de famine, qui feront oublier toute abondance au pays d’Égypte, et la famine consumera le pays.31Et l’on ne saura plus ce que c’est que l’abondance dans le pays en face de cette famine-là qui suivra, car elle sera très intense.32Que si Pharaon a vu le songe se répéter deux fois, c’est que la chose est arrêtée par devers Dieu et que Dieu va se hâter de la mettre à exécution.33Maintenant donc, que Pharaon voie à se trouver un homme entendu et sage et qu’il le prépose sur le pays d’Égypte.34Il s’agit pour Pharaon d’établir des inspecteurs sur le pays et de prélever un cinquième dans le pays d’Égypte, pendant les sept années d’abondance. Et qu’ils recueillent toutes les subsistances de ces bonnes années qui viennent,35et que, sous la main de Pharaon, ils amassent du blé dans les villes pour la subsistance, et le mettent en réserve,36afin que ces denrées soient une ressource pour le pays dans les sept années de famine qu’il y aura dans le pays d’Égypte, afin que le pays ne succombe pas à la famine.37Et ce discours agréa à Pharaon et à tous ses serviteurs.38Et Pharaon dit à ses serviteurs : Pourrions-nous trouver un homme tel que celui-ci, ayant en lui l’esprit de Dieu ?39Et Pharaon dit à Joseph : Puisque Dieu t’a donné la connaissance de tout cela, nul n’est entendu et sage comme toi.40C’est toi qui seras préposé sur ma maison, et tout mon peuple se conformera aux paroles de ta bouche, ce n’est que par le trône que je serai supérieur à toi.41Et Pharaon dit à Joseph : Voici, je te prépose sur tout le pays d’Égypte.42Et Pharaon ôta son anneau de son doigt et le mit au doigt de Joseph, et il le revêtit d’habits de lin et lui passa une chaîne d’or au col.43Et il le fit monter sur le second de ses chars, et l’on criait devant lui : Inclinez-vous ! car il l’a préposé sur tout le pays d’Égypte.44Et Pharaon dit à Joseph : Je suis Pharaon ! et sans ton ordre nul ne lèvera la main ni le pied dans tout le pays d’Égypte.45Et Pharaon appela Joseph du nom de Tsaphnath-Phaheneach (sauveur du monde) et lui donna pour femme Asnath, fille de Potiphar, prêtre de On. Et Joseph inspecta le pays d’Égypte.46Or Joseph avait l’âge de trente ans lorsqu’il parut devant Pharaon, roi d’Égypte. Et Joseph se retira de devant Pharaon, et fit la tournée de tout le pays d’Égypte.47Et pendant les sept années d’abondance la terre produisit à foison.48Alors il recueillit toutes les denrées des sept bonnes années qu’il y eut au pays d’Égypte, et déposa les denrées dans les villes, mettant dans chaque ville les denrées du territoire qui l’entourait.49Et Joseph amassa le blé, comme le sable de la mer, en quantité immense, jusqu’à ce qu’on dut cesser de compter, car c’était incalculable.50Cependant avant qu’arrivât l’année de la famine, il naquit à Joseph deux fils que lui enfanta Asnath, fille de Potiphar, prêtre de On.51Et Joseph appela le premier-né du nom de Manassé : « car Dieu m’a fait oublier toute ma peine, et toute la maison de mon père. »52Et il appela le second du nom de Ephraïm : « car Dieu m’a rendu fécond dans le pays de ma tribulation. »53Et les sept années d’abondance qu’il y eut au pays d’Egypte s’écoulèrent,54puis commencèrent à venir les sept années de famine, ainsi que Joseph l’avait annoncé, et il y avait famine dans toutes les contrées, mais dans tout le pays d’Égypte il y avait du pain.55Et quand tout le pays fut affamé et que le peuple éleva ses cris vers Pharaon pour avoir du pain, Pharaon dit à tous les Egyptiens : Allez à Joseph ! faites ce qu’il vous dira.56Et la famine régnait sur toute la face de la terre, et Joseph ouvrit tous les lieux où il y avait du blé, et en vendit aux Egyptiens, et la famine était forte dans le pays d’Égypte.57Et tous les pays arrivaient en Égypte pour acheter du blé auprès de Joseph, car la famine était forte dans tous les pays.