L’Ancien Testament

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


Traduction par Henri-Auguste Perret-Gentil, édition de 1847-1861, libre de droits.

n°1 / La Genèse. 13 :

1Et Abram remonta de l’Egypte, lui et sa femme et tout ce qu’il avait, et Lot avec lui, dans le Midi.2Or Abram était fort riche en troupeaux, en argent et en or.3Et il s’avança par stations du Midi jusqu’à Béthel, au lieu où avait été sa tente dans l’origine, entre Béthel et Aï,4à l’emplacement de l’autel qu’il avait fait au début. Et là Abram invoqua le nom de l’Éternel.5Et Lot aussi, qui voyageait avec Abram, avait des brebis et des bœufs et des tentes.6Mais la contrée ne leur suffisait pas pour y demeurer ensemble ; car leurs biens étaient considérables, et ils ne pouvaient demeurer réunis.7Et il y eut rixe entre les bergers des troupeaux d’Abram et les bergers des troupeaux de Lot. Or les Cananéens et les Phérésiens étaient alors établis dans le pays.8Et Abram dit à Lot : Il ne faut pas qu’il y ait de rixe entre moi et toi, et entre mes bergers et tes bergers ; car nous sommes des frères !9N’as-tu pas tout le pays devant toi ? Sépare-toi donc de moi ! Prends-tu la gauche, je prendrai la droite, prends-tu la droite, je prendrai la gauche.10Alors Lot leva les yeux et distingua tout le cercle du Jourdain, qui dans sa totalité était arrosé, avant que l’Éternel eût détruit Sodome et Gomorrhe, comme un jardin de l’Éternel, comme la terre d’Egypte du côté de Tsohar.11Et Lot choisit pour lui tout le cercle du Jourdain et Lot se transporta à l’Orient ; et ils se séparèrent l’un de l’autre.12Abram habita le pays de Canaan, et Lot habita les villes du cercle du Jourdain, et il dressa ses tentes jusqu’à Sodome.13Or les hommes de Sodome étaient méchants et excessivement pécheurs contre l’Éternel.14Et l’Éternel dit à Abram, après que Lot se fut séparé de lui : Lève donc les yeux, et du lieu où tu es, regarde au septentrion et au midi et à l’orient et à l’occident.15Car tout le pays que tu vois, je veux te le donner, à toi et à ta postérité, pour l’éternité.16Et je rendrai ta postérité égale à la poussière de la terre, de telle sorte que s’il est possible de compter les grains de la poussière de la terre, ta postérité sera aussi comptée.17Va et parcours le pays dans sa longueur et dans sa largeur, car je veux te le donner.18Et Abram dressa ses tentes et fit son entrée et habita sous les chênes de Mamré, qui sont près de Hébron, et là il bâtit un autel à l’Éternel.