Les livres du Nouveau Testament

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


Traduction par Albert Rilliet, édition de 1858, libre de droits.

n°40 / Selon Matthieu. 19 :

1Et il advint, lorsque Jésus eut terminé ces discours, qu’il s’éloigna de la Galilée et passa dans le territoire de la Judée, par l’autre côté du Jourdain.2Et une foule nombreuse le suivit, et il les guérit en cet endroit.3Et des pharisiens s’approchèrent de lui pour le mettre à l’épreuve, en disant : « Est-il permis de répudier sa femme pour quelque motif que ce soit ? »4Et il répliqua : « N’avez-vous pas lu que Celui qui les créa à l’origine les fit mâle et femelle,5et qu’il dit : « à cause de cela l’homme quittera son père et sa mère, et il s’unira étroitement à sa femme, et les deux deviendront une seule chair ? »6En sorte qu’ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Ainsi donc que ce que Dieu à conjoint, l’homme ne le sépare pas. »7Ils lui disent : « Pourquoi donc Moïse a-t-il commandé de donner un acte de divorce et de la répudier ? »8Il leur dit : « C’est à cause de votre dureté de cœur que Moïse vous a permis de répudier vos femmes ; mais à l’origine cela ne s’est pas passé ainsi.9Pour moi, je vous le déclare : celui qui aura répudié sa femme, sauf pour cause d’impudicité, la pousse à commettre un adultère, et celui qui aura épousé une femme répudiée commet un adultère. »10Les disciples lui disent : « Si telle est la relation de l’homme avec la la femme, il ne convient pas de se marier. »11Mais il leur dit : « Tous n’acquiescent pas à cette parole, mais seulement ceux auxquels cela est accordé ;12en effet, il y a des eunuques qui sont sortis tels du ventre de leur mère, et il y a des eunuques qui ont été mutilés par les hommes, et il y a des eunuques qui se sont mutilés eux-mêmes à cause du royaume des cieux. Que celui qui peut acquiescer, acquiesce. »13Alors on lui amena de petits enfants, afin qu’il leur imposât les mains et qu’il priât ; mais les disciples leur en firent des remontrances.14Or Jésus dit : « Laissez ces petits enfants, et ne les empêchez pas de venir à moi, car c’est à ceux qui leur ressemblent qu’appartient le royaume des cieux. »15Puis, après leur avoir imposé les mains, il partit de là.16Et voici, quelqu’un s’étant approché de lui, dit : « Maître que dois-je faire de bon pour posséder la vie éternelle ? »17Mais il lui dit : « Pourquoi m’interroges-tu sur ce qui est bon ? Un seul est Le Bon ; mais si tu veux entrer dans la vie, garde les commandements. »18Il lui dit : « Lesquels ? » Or Jésus dit : « Ceux-ci : tu ne tueras point ; tu ne commettras point d’adultère ; tu ne déroberas point ; tu ne feras point de faux témoignage ;19honore ton père et ta mère ; tu aimeras ton prochain comme toi-même. »20Le jeune homme lui dit : « J’ai observé toutes ces choses ; que me manque-t-il encore ? »21Jésus lui dit : « Si tu veux être parfait, va, vends tes biens, et donne-les aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux, puis viens, suis-moi. »22Mais le jeune homme, après avoir entendu ce discours, s’en alla tout triste ; car il avait de grandes richesses.23Or Jésus dit à ses disciples : « En vérité, je vous déclare qu’un riche entrera difficilement dans le royaume des cieux.24Or je vous le déclare encore, il est plus facile qu’un chameau passe par un trou d’aiguille, qu’un riche n’entre dans le royaume de Dieu. »25Ce que les disciples ayant ouï, ils étaient dans une grande stupéfaction, et ils disaient : « Qui donc peut être sauvé ? »26Mais Jésus, ayant fixé sur eux ses regards, dit : « Quant aux hommes cela est impossible, mais quant à Dieu tout est possible. »27Alors Pierre reprenant la parole lui dit : « Voici, pour nous, nous avons tout abandonné, et nous t’avons suivi ; qu’avons-nous donc à attendre ? »28Et Jésus leur dit : « En vérité, je vous déclare que vous qui m’avez suivi, lors du renouvellement, quand le fils de l’homme se sera assis sur le trône de sa gloire, vous aussi vous serez assis sur douze trônes pour juger les douze tribus d’Israël.29Et quiconque a abandonné maisons, ou frères, ou sœurs, ou père, ou mère, ou enfants, ou champs, à cause de mon nom, recevra infiniment davantage, et il héritera la vie éternelle.30Mais plusieurs, quoique des derniers, seront des premiers, et des derniers, quoique des premiers.