Les livres du Nouveau Testament

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


Ri / Traduction par Albert Rilliet, édition de 1858, libre de droits.

1P / De Pierre I. 1 :

1Pierre, apôtre de Jésus-Christ, aux voyageurs de la dispersion dans le Pont, la Galatie, la Cappadoce, l’Asie, qui sont élus2selon la prescience de Dieu le Père, par la sanctification de l’esprit, pour obéir, et pour recevoir l’aspersion du sang de Jésus-Christ : Que la grâce et la paix vous soient multipliées !3Béni soit Dieu, qui est aussi le Père de notre seigneur Jésus-Christ, Lui qui, selon sa grande miséricorde, nous a fait renaître par la résurrection de Jésus-Christ d’entre les morts pour une espérance vivante,4pour un héritage incorruptible, immaculé, inaltérable, lequel est réservé dans les cieux pour vous,5qui, grâce à la puissance de Dieu, êtes gardés par la foi, en vue du salut prêt à être révélé dans l’époque dernière,6dans laquelle vous devez tressaillir d’allégresse, après avoir été, pendant peu de temps encore, s’il le faut, attristés par des tentations de diverse nature,7afin que l’épreuve à laquelle est mise votre foi, plus précieuse que l’or qui, tout périssable qu’il est, est cependant éprouvé par le feu, se tourne en louange, en gloire, et en honneur, lors de la révélation de Jésus-Christ,8que vous aimez sans l’avoir vu, à l’égard duquel, sans le voir encore, mais en croyant, vous êtes transportés d’une joie inexprimable et glorieuse,9parce que vous obtenez, ce qui est le terme de la foi, le salut des âmes.10C’est de ce salut que se sont informés et enquis les prophètes qui ont prophétisé touchant la grâce qui vous était destinée,11recherchant à quel moment ou à quelles circonstances faisait allusion l’esprit qui, en eux, attestait d’avance les souffrances à endurer pour Christ et les gloires dont elles seraient suivies.12Il leur fut révélé que ce n’était pas pour eux-mêmes, mais pour vous, qu’ils étaient chargés des choses qui vous sont maintenant annoncées par l’entremise de ceux qui vous ont prêché la bonne nouvelle par l’esprit saint envoyé du ciel, et dans lesquelles les anges désirent plonger leurs regards.13C’est pourquoi, ayant ceint les reins de votre pensée en étant sobres, fondez pleinement vos espérances sur la grâce qui doit vous être apportée lors de la révélation de Jésus-Christ.14Comme des enfants obéissants, loin de vous conformer aux convoitises auxquelles, dans votre ignorance, vous vous êtes auparavant livrés,15devenez au contraire, selon que Celui qui vous a appelés est saint, saints aussi dans toute espèce de genre de vie ;16en effet il est écrit : « Vous serez saints, car Moi Je suis saint. »17Et si vous invoquez comme Père Celui qui, sans acception de personnes, juge selon l’œuvre de chacun, comportez-vous avec crainte pendant le temps de votre voyage,18sachant que ce n’est pas par des choses corruptibles, à prix d’argent ou d’or, que vous avez été rachetés de la vaine conduite que vous aviez héritée de vos pères,19mais par le sang précieux de Christ, comme agneau irréprochable et sans tache,20déjà prédestiné avant la fondation du monde, mais manifesté dans le dernier des temps à cause de vous,21qui, par lui, avez cru en Dieu qui l’a ressuscité des morts, et qui lui a donné la gloire, en sorte que votre foi et votre espérance se rapportent à Dieu.22Ayant sanctifié vos âmes en obéissant à la vérité pour éprouver un amour fraternel sans hypocrisie, aimez-vous ardemment les uns les autres du fond du cœur,23vous qui avez été régénérés, non par une semence corruptible mais incorruptible, par la vivante et permanente parole de Dieu ;24en effet toute chair est comme l’herbe, et toute sa gloire comme la fleur de l’herbe ; l’herbe s’est séchée, et la fleur est tombée,25mais la parole du Seigneur demeure pour l’éternité.26Or cette parole, c’est celle de la bonne nouvelle qui vous a été prêchée.