Les livres du Nouveau Testament

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


Ri / Traduction par Albert Rilliet, édition de 1858, libre de droits.

Hé / Aux Hébreux. 5 :

1En effet, tout grand prêtre, pris du milieu des hommes, est chargé pour les hommes du service de Dieu, afin de présenter des offrandes et des sacrifices pour les péchés,2lui, qui peut montrer de l’indulgence pour ceux qui sont ignorants et égarés, puisqu’il est lui-même aussi enveloppé de faiblesse ;3et c’est à cause de cette faiblesse qu’il doit offrir pour lui-même, aussi bien que pour le peuple, des oblations pour les péchés.4Et personne ne s’approprie de lui-même cette dignité, mais il y est appelé de Dieu, comme le fut aussi Aaron ;5de même aussi, ce n’est pas à lui-même que Christ a attribué la gloire d’avoir été fait grand prêtre, mais à Celui qui lui a dit : « Tu es Mon fils, c’est Moi qui t’ai engendré aujourd’hui ; »6comme Il dit encore dans un autre passage : « Tu es prêtre pour l’éternité selon le rang de Melchisédec ; »7lui, qui, dans les jours de sa chair, après avoir présenté, avec de grands cris et avec larmes, des prières et des supplications à Celui qui pouvait le sauver de la mort, et après avoir été exaucé à cause de sa piété,8a appris, quoiqu’il fût fils, l’obéissance par ce qu’il a souffert,9et qui, après avoir été amené à la perfection, est devenu, pour tous ceux qui lui obéissent, l’auteur d’un salut éternel,10ayant reçu de Dieu le titre de grand prêtre selon le rang de Melchisédec.11Nous avons là-dessus beaucoup de choses à vous dire, et elles sont difficiles à expliquer, parce que vous êtes devenus paresseux pour entendre.12Et, en effet, vous, qui, depuis le temps, devriez, être des maîtres, vous avez derechef besoin que quelqu’un vous enseigne les rudiments des oracles de Dieu, et vous êtes devenus tels, que vous avez besoin de lait et non de nourriture solide ;13car quiconque en est encore au lait est sans expérience de la parole de justice ; car il est un enfant ;14tandis que la nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux qui, grâce à la capacité qu’ils ont acquise, ont les sens exercés à discerner ce qui est bien et ce qui est mal.