Les livres du Nouveau Testament

De à
Préférences d'affichage Affichage des versets par :

Style d'écriture : Taille du texte :
Couleurs :


Ri / Traduction par Albert Rilliet, édition de 1858, libre de droits.

Hé / Aux Hébreux. 13 :

1Que l’amour fraternel subsiste.2N’oubliez pas l’hospitalité, car c’est par elle que quelques-uns, sans s’en douter, ont hébergé des anges.3Souvenez-vous des prisonniers, comme si vous partagiez leurs chaînes, et de ceux qu’on maltraite, comme étant aussi vous-mêmes en possession d’un corps.4Que le mariage soit respecté à tous égards, et la couche nuptiale exempte de souillure, car Dieu jugera les impudiques et les adultères.5Que l’amour de l’argent vous soit étranger, vous contentant de ce que vous possédez, car Lui-même a dit : « Je ne t’abandonnerai certainement point, et Je ne te délaisserai certainement point non plus,6en sorte que, pleins de confiance, nous disons : « Le Seigneur est mon aide, et je ne craindrai point ; que me fera l’homme ? »7Souvenez-vous de vos conducteurs qui vous ont prêché la parole de Dieu, et, puisque vous avez été témoins de l’issue de leur carrière, imitez leur foi.8Jésus-Christ est le même hier et aujourd’hui et pour l’éternité ;9ne vous laissez pas entraîner par des doctrines diverses et étrangères, car il convient que ce soit par la grâce que le cœur soit affermi, et non par des aliments qui n’ont servi de rien à ceux qui s’y attachent ;10pour nous, nous avons un autel dont ceux qui rendent un culte dans le tabernacle n’ont point le droit de se nourrir,11car les animaux, dont le sang est porté dans le sanctuaire par le grand prêtre, ont leur corps brûlé hors du camp ;12c’est pourquoi aussi Jésus, afin de sanctifier le peuple par son propre sang, a souffert la mort hors de la porte.13Ainsi donc sortons pour aller à lui hors du camp, en portant son opprobre,14car nous n’avons point ici de ville permanente, mais nous aspirons à celle qui est à venir.15Offrons donc continuellement à Dieu par lui un sacrifice de louanges, c’est-à-dire le fruit des lèvres qui confessent Son nom ;16toutefois n’oubliez ni la bienfaisance, ni les libéralités, car ce sont à de tels sacrifices que Dieu prend plaisir.17Soyez obéissants et soumis à vos conducteurs, car ce sont eux qui veillent comme devant rendre compte de vos âmes, afin qu’ils le fassent avec joie et sans gémir ; car cela vous serait désavantageux.18Priez pour nous ; car nous sommes sûrs d’avoir une bonne conscience, voulant en toutes choses nous bien conduire ;19mais je vous exhorte d’autant plus vivement à le faire, que d’autant plus vite je vous serai rendu.20Or, que le Dieu de la paix, qui a retiré du milieu des morts le grand berger des brebis, avec le sang d’une alliance éternelle, notre Seigneur Jésus,21vous rende capables de toute bonne œuvre et de toute bonne parole afin que vous fassiez Sa volonté, en faisant pour Lui-même en vous ce qui est agréable à Ses yeux, par Jésus-Christ, auquel soit rendue la gloire pour les siècles des siècles ! Amen !22Je vous exhorte, frères, à bien accueillir ces paroles d’exhortation, car c’est brièvement que je vous ai écrit.23Vous savez que notre frère Timothée a été relâché ; c’est avec lui, s’il vient assez tôt, que je vous visiterai.24Saluez tous vos conducteurs et tous les saints. Ceux d’Italie vous saluent.25La grâce soit avec vous tous ! Amen !